fr

Aidez-nous !

JMA - Visite dans les Missions

Vue de la lagune de Mayumba depuis le Mont Fleuri

Visite dans les Missions


dans les Provinces de la NGOUNIE et de la NYANGA

du 31 décembre 2012 au 4 janvier 2013.

Le 31 décembre, après de belles fêtes de Noël passées à Libreville, nous partons à Mouila retrouver le Chanoine Fragelli pour le réveillon.


Deux jours après, nous partons en excursion au sud du Gabon, jusqu'à Mayumba, où nous pourrons passer une nuit dans l'ancienne mission. Sur la route, nous rencontrons les populations locales qui sont toutes heureuses de voir de jeunes prêtres... cela n'est pas si fréquent dans ces contrées reculées !


C'est parti pour de longes heures sur les pistes de latérite ! Nous traversons de magnifique paysage et il nous semble être au bout du monde...

La piste est en assez bon état, mais nous devrons traverser quelques bourbiers sans incident.

Traversée d'un petit village.

Rencontre fréquente sur la piste : les petits cabris !

Petite pause dans le village de Lebomo pour visiter l'église, construite par le Chanoine Moreau.

Dès que la voiture de la mission s'est arrêtée, des mamans accourent pour voir les "Pères".


La route était un peu cabossée... dur dur de gravir l'escalier !

Le chanoine Bergerot et deux "mamans".

Maman Antoinette tient fièrement un chapelet que lui a offert le Chanoine Moreau il y a plusieurs années et qu'elle garde précieusement.

Village suivant : l'église Sainte Marie, Mère de Dieu, elle aussi construite par le Chanoine Moreau.

"Laissez venir à moi les petits enfants."

Le chef du village se confie aux prières de la communauté et nous invite à revenir... et à rester plus longtemps la prochaine fois.

Dernière photos des enfants avant le départ.

Promis, nous reviendrons ! En attendant, soyez assurés de nos prières !

Il nous reste encore de la route jusqu'à Mayumba, et la nuit va bientôt tomber...

Le soir, nous arrivons à l'ancienne mission de Mayumba où nous passons la nuit. Au petit matin, nous pouvons admirer le paysage magnifique... Ici le Mont Fleuri.

La Mission de Mayumba a été fondée en 1888 par le Père Stoffel, envoyé par Monseigneur Le Berre, alors Administrateur Apostolique du Vicariat des Deux Guinées.

L'église Sainte Odile

La maison des Pères, avec l'église derrière le manguier.

Maison des soeurs de la mission de Mayumba.

"La mort fauchait beaucoup à Mayumba. La maladie du sommeil fit son apparition. Mais en 1941, trois jeunes soeurs du Saint-Esprit succombèrent à la fièvre jaune: trois décès en vingt-quatre heures." (Vieux Gabon, vieilles missions, Père Gaston Pouchet)

De la mission, le panorama est magnfique: la colline domine la lagune, et nous pouvons apercevoir l'océan au fond.

Après avoir apprécié le charme des lieux, nous descendons prendre le bac pour passer de l'autre côté de la lagune. Le pont est en pleine construction.

Sur le bac... Au fond on aperçoit la colline de la mission.

Visite de l'école Charles de Foucault à Mayumba.

Les chanoines et les séminaristes passent dans les classes pour adresser quelques mots aux enfants et terminent par une petite prière pour les mettre sous la protection de Notre Dame de Lourdes.

Le chanoine Fragelli récite son chapelet au bord de l'océan.

L'abbé Sigros.

Petit village de pécheur.

Un petit attend patiemment...

Le chanoine Bergerot en profite pour remplir les glacières...

L'abbé Sigros avec de petis joueurs de foot.

Avant de repasser le bac, nous saluons mamans qui font la lessive dans le fleuve.

Sur le chemin du retour, nous croisons les mamans qui reviennent des plantations avec les paniers traditionnels remplis de bananes.

Nous nous arrêtons quelques instants au cimetière pour nous recueillir sur les tombes des missionnaires qui ont offert leur vie sur ce petit coin d'Afrique, et qui attendent patiemment la Résurrection des corps.

Dernière promenade autour de la mission avant de repartir vers Mouila.

Après ce rapide séjour à Mayumba, nous remontons à la maison Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus de Mouila où nous restons quelques jours encore.

Nous repartons ensuite à Libreville, de belles images du Gabon en tête, pour retrouver le Chanoine de Viennay qui était resté dans la capitale pour garder la paroisse.