fr

Aidez-nous !

JMA - Séminaristes

 

Abbé Vianney Poucin de Wouilt, diacre

 

 

 

 


Abbé Paul d'Aubigny

 

 


 




Chaque année, deux séminaristes du séminaire de l’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre à Gricigliano, en Italie, sont envoyés à Libreville pour un stage canonique s'inscrivant dans leur formation en vue du sacerdoce: formation spirituelle et intellectuelle, mais aussi humaine.

 

Continuant à étudier par correspondance, ils prennent part à la vie de communauté et aident la paroisse de différentes manières.

 

Ce stage en Afrique est toujours pour eux une grande grâce qui leur permet de mieux goûter l'universalité de l'Eglise, de développer dans leur âme l'esprit missionnaire et l'esprit de service, particulièrement auprès des plus humbles.

 

 

 

 

Un Gabonais est actuellement en cours de formation

au séminaire de Gricigliano !


 

L'Abbé Bivouli donnant un enseignement sur la vocation lors des colonies

 


Deo gratias !

 



L'Abbé Pierre Bivouli, originaire de Mouila, a été ordonné diacre en juillet 2013 à Florence.


Quelques paroissiens de Notre-Dame-de-Lourdes, dont les parents de l'Abbé, étaient venus entourer notre séminariste pour ce grand évènement de la mission : notre premier diacre gabonais !


L'épouse du 1er ministre de la République Gabonaise, ainsi que l'Ambassadeur du Gabon auprès du Saint-Siège avaient fait le déplacement. Le nouvel évêque de Mouila, Mgr Matthieu Madega, qui avait la veille conféré les ordres mineurs aux autres séminaristes, assistait aussi à la cérémonie.


C'est grâce au soutien de nos bienfaiteurs de Jeunes Missionnaires en Afrique que l'Abbé Bivouli peut répondre à l'appel de Dieu et suivre sa formation au séminaire.


Les frais de formation sont en effet de 750 euros par mois. (assurance, entretien des bâtiments du séminaire, nourriture, électricité, chauffage, professeurs…). Ces frais ne représentent en réalité qu’une partie de ce que "coûte" un séminariste par mois.


C'est la mission de Libreville qui assure la scolarité de notre Abbé, car ses parents peuvent en effet difficilement participer: un mois de formation au séminaire représente deux fois le salaire de son Père qui travaille au Gabon...

 


 

En aidant Jeunes Missionnaires en Afrique,

vous aidez aussi à la formation des prêtres de demain !