fr

Aidez-nous !

JMA - Projecteur sur l'avancée des travaux de l'église

Les azulejos sont arrivés !

 

Plusieurs milliers de carreaux sont prévus pour couvrir toute la façade. 3 ouvriers du Portugal resteront un mois entier à Libreville pour faire les travaux, et deux autres une semaine entière durant la petite saison sèche des mois de janvier et de février 2015.

 

Décembre 2014

 

 

Voilà un beau cadeau de Noël que la Providence nous a fait : les azulejos du Portugal sont arrivés au port de Libreville le 17 décembre dernier. Ils devraient être livrés à la mission dans les jours qui viennent.

 

Vous trouverez ci-dessous les explications techniques du fabriquant, Monsieur Pedro Leitao.

 

« Nous fabriquons nos carreaux en suivant la manière traditionnelle, qui s’est développée au 15ème siècle en Andalousie (Espagne).

 

D'abord, nous préparons l'argile, qui est soigneusement choisie selon le type de carreau que nous allons faire.

 

Une fois que l'argile est prête, elle est modelée à la forme et la taille du carreau final.

 

Il faut ensuite laisser le carreau  pendant 1 à 4 semaines, selon la météo.

 

Une fois sec, il est passé au four, où il peut cuire jusqu’à  24 heures.

 

Le carreau est maintenant prêt pour l'étape suivante qui est la décoration.

 

Selon ce qui va être peint, cela peut prendre de quelques minutes à plusieurs heures.

 

Il est ensuite remis dans le four pour cuire à nouveau, et après 12 heures le carreau est terminé.

 

Le prix de chaque carreau dépendra du motif qui est peint. Cela va de 5 euros (3500 francs CFA) à 30 euros (45 000 francs CFA). »


Projecteur

sur l'avancée des travaux de l'église

Les azulejos, ces carreaux de faïence qui couvriront la façade, sont prêts !

Février 2014

Ils seront bientôt envoyés à Libreville ! Cliquez ici pour en savoir plus.



 

 


Novembre 2013


 

 

 

 

Chers amis,

 

 

 

Les travaux de l'église ont repris au mois de février dernier. Depuis ce temps, nous avons la joie, ainsi que tous les fidèles, d'être à nouveau dérangés par le bruit des marteau-piqueurs, de la bétonnière et des ouvriers en pleine action ! Cela fait plaisir !

 

Entre deux offices, les Chanoines doivent quotidiennement se rendre sur le chantier pour surveiller l'avancée des travaux : plusieurs fois par jour, ils troquent la barrette à pompon bleu pour le casque de chantier !

 

Cette phase des travaux concerne la construction de la grande façade classique qui sera entièrement recouverte d'azzulejos.

 

Nous espérons que les travaux seront terminés au mois d'août prochain. Il reste encore beaucoup à faire, mais Dieu est avec nous !

 

Grâce aux photos ci-dessous, vous pourrez constater par vous-mêmes l'avancée des travaux et l'élégance de l'édifice, construit pour la plus grande gloire de Dieu.

 

 

 

 

De tout coeur, merci pour votre aide généreuse !

 

 

 

 

La façade, avant le redémarrage des travaux, en février 2013

 

 

 

La bétonneuse est arrivée !

 

 

 

Discussion de chantier entre Monseigneur et les chanoines, devant la façade en construction

 

 

 

Avant que le béton ne soit coulé, il faut tout vérifier au centimètre près...

 

 

 

Le premier pan du voilage de la façade est coulé...

 

 

 

Ici, on fait tout à la brouette et à la bétonnière... "familiale" !

 

 

 

Le maitre d'oeuvre, montre les premières moulures


 

 

Monseigneur Schmitz contrôle les dimensions... si ça ne convient pas, il faudra casser et recommencer

 


 

Les ouvriers coulent la dalle de la future tribune de la chorale

 

 

 

Le jour du "coulage", c'est double paye !

 

 

 

Sitôt la dalle coulée, les travaux continuent

 

 

 

Et a façade grandit petit à petit...

 

 

 

Le travail est exigeant, mais les ouvriers sont heureux de participer à ce grand projet


 

 

Les fondations du clocher

 

 

 

Le béton doit être bien armé : le clocher s'élèvera à 23m de haut et supportera deux tonnes de cloches !

 

 

 

Le coin des ferrailleurs - C'est le domaine du "Vieux"


 

 

Prolongement de la toiture - Les poutres ont été montées à bras d'homme...

 

 

 

Escalier du clocher

 

 

 

Ferraillage de la corniche, à 16m de haut

 

 

 

Les ouvriers confectionnent eux-mêmes les moules pour la corniche

 

 

 

Détail des moulures du clocher

 

 

 

Moulures du clocher

 

 

 

Détail des moulures d'un pilier latéral

 

 

 

Vue de la façade à la fin du mois d'octobre

 

 

 

 

Chers amis,


il n'est pas trop tard


pour apporter votre pierre à l'édifice,


en faisant un don en ligne !

 

 

 

Aidez-nous à construire l'église du Christ-Roi !