fr

Aidez-nous !

JMA - Livres

Les évangéliques à la Conquête du Monde de Patrice de Plunkett aux éditions Perrin.

Chaque dimanche, les églises évangéliques sont prises d'assaut par des milliers de fidèles. Du jamais vu depuis des années chez les chrétiens ! Alors que l'on fête en 2009 le cinquième centenaire de la naissance du Picard Jean Calvin, retour sur une révolution silencieuse.
Ils sont plusieurs centaines de millions dans le monde, mais aussi des centaines de milliers en France. Et leur nombre augmente tous les jours. Cinq siècles après Jean Calvin, les évangéliques mettent le feu à la planète avec un protestantisme que le théologien picard aurait du mal à reconnaître : spectaculaire, ultramystique, émotionnel, rompu aux armes de la communication et du marketing le plus avant-gardiste.
L'enquête menée ici s'attache à comprendre ce courant spirituel déjà très ancien : les évangéliques puisent leurs racines en Europe, notamment dans la France de Louis XIV au temps des Camisards, puis, fuyant le Vieux Continent, s'acclimatent en Terre promise... américaine. Depuis quelques années, ils ont trouvé un nouvel auditoire européen que, peut-être, le christianisme classique ne parvient pas à satisfaire...
Qui sont-ils ? De l'Amérique des megachurches à l'Afrique des cent mille sectes, de droite ou de gauche, des groupes les plus modérés aux plus apocalyptiques, la planète évangélique est multiple et paradoxale. A mal les connaître, on leur suppose tant de filiations... Sont-ils la branche religieuse de la CIA ? Un produit de la globalisation ? Un vaudou chrétien ? Ou, comme les évangéliques aiment à le croire, le renouveau avéré du christianisme version XXIe siècle ?


Une religion Made in USA : Le fondamentalisme évangélique de Karl Keating éditions Tempora.


C'est essentiellement aux Etats-Unis que les groupes appartenant à la mouvance évangélique fondamentaliste se sont multipliés à l'infini et ont imprégné profondément la société allant, parfois, jusqu'à s'identifier à elle. Or, aujourd'hui, le nouvel Empire, répandant jusqu'aux extrémités de la terre la civilisation de Coca-Cola et de Microsoft, diffuse aussi sa religion ! Mille nouveaux lieux de culte évangélique se seraient ouverts en France depuis trente ans.

Quel que soit le nom qu'on lui donne, «évangélisme», christianisme «vrai» ou «authentique», «fondamentalisme protestant», etc., cette religion made in U.S.A. devient celle des «yuppies» mondialisés. Des chefs d'Etat, des sportifs, des stars de cinémas ne font plus mystère de leur «christianisme». Il n'est donc pas déraisonnable d'imaginer qu'il s'agisse là de la «nov-religion» du siècle commençant. Et, plutôt que de se contenter d'analyses politiques ou sociologiques parfois caricaturales et réductrices, cet ouvrage propose une présentation non seulement de l'histoire religieuse de ce mouvement, mais aussi des mécanismes de pensée qui le conduisent.

Karl Keating est le fondateur de «Catbolic Answer», mouvement américain d'évangélisation. Son ouvrage Catholicism and Fundamentalism : The Attack on "Romanism" by "Bible Christians", publié en 1988, a rencontré un véritable succès et est régulièrement réédité aux États-Unis. Karl Keating est également l'auteur, de nombreux autres articles et livres publiés en langue anglaise.

Le Prêtre image du Christ à travers quinze siècles d’art. de Steen Heidemann aux éditions l’oeuvre.


C'est un livre qui a été produit principalement par l'Institut du Christ Roi, sur la Foi Catholique en 560 illustrations, une œuvre qui pourrait être un instrument merveilleux pour l'évangélisation . Pas seulement pour aider des prêtres et des séminaristes à "méditer sur les aspects mystiques, divins et sacramentaux de la prêtrise".' (Des termes utilisés par Cardinal Burke lors du lancement du livre à Rome en Mars)

- mais aussi pour enseigner la Foi auprès des enfants et les adultes comme un catéchisme illustré.


Le livre peut être vu sur 'You Tube' en mettant le nom d'auteur (Steen Heidemann) dans le 'search bar'.


Cadeau idéal pour Noël, pour une Première Communion, une Confirmation, une ordination, un mariage ou à un prêtre.

« Habituellement, les images expriment davantage que les paroles, si bien qu'un ouvrage dédié au sacerdoce acquiert une dimension spéciale quand, à côté des textes, le lecteur peut fixer son regard sur des figures choisies parmi les oeuvres des grands maîtres de la peinture qui ont représenté des prêtres dans différents aspects de leur vie.

Le ministère sacerdotal est un élément fondamental de l'Église, comme le voulut notre Seigneur Jésus-Christ. Lui-même fut, et est toujours, le souverain et éternel Prêtre de la Nouvelle Alliance, parce qu'il a offert au Père, sur la Croix, le sacrifice de la parfaite adoration. Dans ce très Saint Sacrifice, qui devient présent dans la communauté ecclésiale chaque fois que se célèbre l'eucharistie, il est le Prêtre, la Victime, l'Autel. »

Le prix à payer de Joseph Fadelle aux éditions de l’œuvre


« Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, votre famille et vos amis, et ils feront mettre à mort certains d'entre vous. Vous serez détestés de tous, à cause de mon Nom. Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu. C'est par votre persévérance que vous obtiendrez la vie » (Luc 21,16-19).

Lors de son service militaire, Mohammed, jeune musulman irakien issu d'une grande famille chiite, découvre avec effroi que son voisin de chambrée est chrétien. Une relation paradoxale se noue entre les deux hommes. Mohammed en sortira métamorphosé. Revenu à la vie civile, il n'aura qu'une idée en tête : se convertir au christianisme. Une pure folie ! Pour ses parents et ses proches, c'est impensable. En Islam, le changement de religion est un crime.

Tout est mis en oeuvre par son clan pour le faire revenir sur sa décision. Rien n'y fait. Après les intimidations et les coups, viennent la prison et la torture... Mohammed, devenu Joseph par son baptême, vit un long calvaire mais ne cède pas. Une fatwa est prononcée contre lui. Ses frères lui tirent dessus, en pleine rue. Grièvement blessé, il s'effondre...

Le prix à payer est une histoire vraie.